mercredi 22 janvier 2020

L'Ecologie à la lumière de l'Apocalypse (4e article)

La pollution des fleuves, des rivières, des sources d'eau :

Apocalypse 8v 9, 10 : « Le troisième ange sonna de la trompette. Et il tomba du ciel une grande étoile ardente comme un flambeau; et elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux.
 Le nom de cette étoile est Absinthe; et le tiers des eaux fut changé en absinthe, et beaucoup d'hommes moururent par les eaux, parce qu'elles étaient devenues amères.
 »

Les quelques articles glanés ici et là (les sources sont légions), nous montrent là encore que nous vivons actuellement les prophéties annoncées il y a 2000 ans :

L'Asie du Sud-Est et la Chine, "atelier du monde" :

L'Asie du Sud-Est et la Chine, sont des zones particulièrement touchées par la pollution engendrée par les usines : 70% des cours d'eau chinois sont pollués par les usines de textile, de produits chimiques et pharmaceutiques.
Résultat, les eaux usées « qui résultent de ces processus sont souvent toxiques et constituent une grave menace pour la santé humaine mais aussi pour l’environnement, empoisonnant de précieux cours d’eau », souligne Greepeace  sur son site.
La consommation de cette eau par la moitié des Chinois (soit 600 millions de personnes) entraine maladies, problèmes de fertilité et autres atrocités, du fait de l'utilisation de métaux lourds, pour la teinture  notamment.



https://www.greenybirddress.fr/wp-content/uploads/2018/01/fleuve-pollue.jpg                                                                                                                                                                            
Nous parlions dans un précédent article de la pollution plastique de la mer, cela vient pour la majeure partie, en amont, déversé dans les rivières un peu partout dans le monde entier. Comme au Bangladesh par exemple avec Dacca : appelé l'enfer du plastique. Les images valent parfois mieux que les mots :


https://chavonneseditions.files.wordpress.com/2018/06/plastique3.jpg

Et pendant ce temps plus près de nous en France :

"La qualité de l'eau de nos rivières constitue un enjeu majeur, tant d'un point de vue sanitaire qu'environnemental. Régulièrement, des rapports d'associations ou d'organismes variés nous alarment à ce sujet. Plus de 90 % des rivières de France seraient polluées.

Présence de substances nocives dans les rivières françaises :

 Selon un rapport de l'association Robin des Bois, chaque année, plus de 60.000 tonnes d'hydrocarbures sont ainsi déversées dans les rivières de France. Il ne s'agit malheureusement que d'une catégorie de substances parmi d'autres. Nos cours d'eau sont constamment contaminés. Herbicides, insecticidespesticides, etc. Ils contiennent des matières nocives et parfois même, en quantité. Selon l'UFC-Que Choisir, en 2017, la concentration en pesticides dépassait ainsi la norme définie pour l'eau potable dans la moitié des cours d'eau de notre pays. La qualité des eaux est cruciale, pour la faune et la flore, et bien sûr une ressource utilisée pour notre eau potable.

L’Homme, responsable de la pollution des rivières françaises :

De nombreux éléments sont à l'origine de la pollution des rivières de France. En tout premier lieu figure l'agriculture intensive et industrielle par l'emploi des pesticides. Elle est suivie de près par l'entretien des jardins et de la voirie. On trouve ensuite certains aménagements plutôt dangereux pour l'environnement, à l'instar des réseaux routiers, des barrages ou encore de l'urbanisation de sites naturels. Viennent enfin les fuites d'hydrocarbures et autres solvants pétroliers qui sont déversés dans les rivières de France. À ne pas oublier non plus, une forme de pollution dite historique, une pollution au mercure, au plomb ou au cadmium par exemple, qui s'est depuis longtemps accumulée au fond des rivières."

Source : https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/eau-rivieres-france-sont-elles-polluees-4834/


samedi 14 décembre 2019

L'Ecologie à la lumière de l'Apocalypse (3e article)

L'extinction progressive des espèces sous-marines

Apocalypse 8v 8, 9 : "Le second ange sonna de la trompette. Et quelque chose comme une grande montagne embrasée par le feu fut jeté dans la mer; et le tiers de la mer devint du sang,  et le tiers des créatures qui étaient dans la mer et qui avaient vie mourut, et le tiers des navires périt."

Est-il encore besoin de prouver que les animaux de la mer sont en train d'être détruits ? Surpêche due aux intérêts financiers, pollution, et le plastique, le fameux 7e continent, c'est à dire une surface de plastique grande comme un continent entier en train de flotter dans les mers.
Combien d'images suffocantes nous avons vu défiler, d'animaux marins, étouffés, enchevêtrés, tués de multiples manières par le plastique.

Les scientifiques annoncent formellement que dors et déjà plus d'un tiers des animaux de la mer sont déjà morts. Mais comment appliquer les événements actuels avec ce verset d'Apocalypse 8 ? Encore une fois, l'apôtre Jean à l'époque où il écrivait l’Apocalypse devait décrire des éléments qui n'existaient pas de son temps. Quand on sait que la matière de base du plastique (la résine) est un polymère. Et que ces résines sont issues de produits intermédiaires (éthylène, propylène, acétylène, benzène, etc) dont les matières premières sont le pétrole, le gaz naturel et le charbon. Nous comprenons mieux la notion de "montagne embrasée jetée dans la mer". Oui c'est une gigantesque montagne de plastique qui est jetée dans la mer actuellement. 
La mer est polluée comme jamais, les poissons sont pour la plupart contaminés par les métaux lourds notamment le mercure (La mer qui "devient du sang" nous parle tout simplement de sa pollution extrême).
Quant à la surpêche nous comprenons que les grosses flottes, font disparaitre des milliers et des milliers de petits pécheurs artisanaux et familiaux, et autres guides de pêche en mer, qui cherchent d'autres activités, la ressource se tarissant inexorablement.

Cette explication est une proposition, mais une chose est sûre, c'est que ce qui était annoncé il y a 2000 ans comme quoi 1/3 des créatures de la mer devaient disparaitre, nous sommes en train de le vivre ! Et cela n'est ni une hypothèse ni une proposition !

Voici ce qu’en titrait le journal Le Monde, en citant la WWF il y a déjà quelques années (encore une fois je vous invite à aller vérifier les sources).

"Les populations d’animaux marins ont  diminué de 49 % entre 1970 et 2012 (WWF :  indice «   Planète Vivante ») :
Les populations d’animaux marins ont chuté de moitié depuis les années 1970 du fait de la surpêche, de la pollution et du changement climatique, a averti l’organisation de défense de l’environnement WWF dans un rapport rendu public mercredi 16 septembre.
«  L’action de l’homme est à l’origine de ces tendances   : de la surpêche et des industries extractives à l’aménagement du littoral et à la pollution, en passant par les émissions de gaz à effet de serre responsables de l’acidification océanique et du réchauffement des mers  » .  Nous conduisons collectivement l’océan au bord du précipice."


Source : https://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2015/09/16/les-populations-d-animaux-marins-ont-diminue-de-moitie-depuis-1970-alerte-le-wwf_4758672_1652692.html

 Mais attendez ce n'est pas fini, je vous disais que le dénouement finale des 7 trompettes de l'Apocalypse seraient les 7 coupes de la colère de Dieu. Et bien voici la coupe correspondant à cette trompette et qui nous donne donc la suite et la fin de l'histoire :

« Le second versa sa coupe dans la mer. Et elle devint du sang, comme celui d'un mort; et tout être vivant mourut, tout ce qui était dans la mer. » (Apocalypse 16v3)

Cela nous indique que rien ne va changer, malgré les beaux discours des politiques comme quoi l'écologie, ils s'en occupent ! Ce n'est bien sûr que de la poudre aux yeux et ils continuent dans la même logique implacable ! Je me garderai bien de donner une date pour l'accomplissement des 7 coupes de la colère de Dieu dont l'une d'elle sera donc la destruction totale des animaux de la mer. Tout ceux qui se sont essayé à donner une date pour la fin du monde se sont toujours lamentablement plantés. Mais à ma grande surprise, c'est l'ONU elle même qui dès 2010, prenant position sur cette question de l'extinction progressive des animaux de la mer, nous dit approximativement quand cela arrivera ! :

" « D'ici 40 ans, tous les poissons pourraient avoir disparu des océans : Selon des experts de l'ONU, tous les poissons pourraient avoir disparu des océans d'ici à 2050... » (L'Obs ; Planète Mai 2010).

Source : https://www.nouvelobs.com/planete/20100518.OBS4106/d-ici-40-ans-tous-les-poissons-pourraient-avoir-disparu-des-oceans.html


https://media.nouvelobs.com/referentiel/633x306/931860.jpg


Wahou l'ONU nous donne encore maximum 30 ans !


Accrochez-vous la suite sera à la hauteur !


vendredi 6 décembre 2019

L'écologie à la lumière de l'Apocalypse (2e article)

1/3 de la terre sera brûlé :

Le livre de l'Apocalypse, rédigé il y a environ 2000 ans, signifie littéralement "Lever le voile", c'est à dire qu'au fur et à mesure du déroulement des événements, le livre de l'Apocalypse lèvera le voile sur la situation du monde, et nous aidera à comprendre ou nous en sommes. En l’occurrence j'aurai pu appeler ces articles, "L'écologie à la lumière de l'Apocalypse", ou bien "l'Apocalypse à la lumière de l'écologie". Les 2 sont propositions sont vraies.

Dans ce livre de l'Apocalypse, 7 sceaux, 7 trompettes et 7 coupes sont décrites. Les 7 coupes qui arriveront tout à la fin des temps, sont appelées "les coupes de la colère de Dieu", et là ce sera vraiment l'Apocalypse, dans le sens où on l'entend communément, à savoir la destruction totale. Mais en attendant les 7 trompettes sont là pour nous montrer l'imminence de l'arrivée des 7 coupes, et où nous en sommes dans le calendrier. Voici donc la première de ces trompettes :

Apocalypse 8v 7 « Le premier sonna de la trompette. Et il y eut de la grêle et du feu mêlés de sang, qui furent jetés sur la terre; et le tiers de la terre fut brûlé, et le tiers des arbres fut brûlé, et toute herbe verte fut brûlée. »

Comprenons bien que l'apôtre Jean au moment où il écrit ces choses doit décrire des phénomènes qui n’existaient pas de sont temps, voilà pourquoi il utilise régulièrement l'expression "je vis comme...", "c 'était comme...". Donc il voit il y a 2000 ans une sorte de grêle et du feu mêlé de sang qui brulera la terre. Et 1/3 de la terre sera brulé, c'est à dire qu' 1/3 des surfaces émergées de la terre seront complétement brulées, plus rien, même plus d'herbe.

Cela m'a un peu glacé le sang alors que j'écoutais divers lanceurs d'alertes et scientifiques. Je voudrais simplement citer ici Yann Arthus Bertrand, réalisateur de documentaires, extrêmement connu, et militant de la cause écologique. Il fait en plus de son travail de réalisateur ce que je définirais comme un travail de journaliste scientifique, c'est à dire qu'il compile les études réalisées et en montre la véracité, la preuve en image.
Parmi tant d'autres, il a réalisé notamment un documentaire vidéo assez court (6 minutes) pour expliquer de manière synthétique le phénomène de désertification. Je vous invite à aller voir ce film sur internet, il est intitulé "La désertification".

Voici ce qu'il en dit :